26 avril 2010

Test urinaire et gueule de bois.

A force de boire pour oublier, j'ai oublié pourquoi je bois. C'est vraiment navrant de se retrouver dans cet état, mais c'est devenu une habitude et ma dignité s'envole peu à peu, alors je me dis qu'il faut s'y faire. Alors je bois et quand je bois, s'il y a une substance illicite qui veut bien me passer entre les mains je la prends, comme ça on aggrave bien la situation, jusqu'à ce que la médecine du travail nous demande de bien vouloir pisser dans un gobelet en plastique.

Et là on se dit que notre urine suffirait à tuer un cheval tellement on a déconné, et qu'on va se faire virer. Pourtant c'est pas que je suis une toxicomane c'est juste que j'aime profiter à fond de mes soirées, comme ça je regrette rien et surtout je ne me souviens pas.

Bon à part l'air choqué de l'infirmière, j'ai pas trop eu de retour. Le médecin m'a regardée, a regardé l'analyse, puis m'a re-regardée en faisant mine de vouloir m'en parler, puis elle m'a demandé si j'avais un suivi gynécologique régulier.

Et j'ai répondu que non, parce que je suis célibataire depuis deux ans et demie, la réponse stupide de toute femme qui cherche à trouver une excuse pour ne pas écarter les jambes devant quelqu'un qui s'intéresse vraiment à ce qui se passe à l'intérieur d'elle, et de son minou.

Deux ans et demie, putain, voilà pourquoi j'ai la gueule de bois.

Bon allez je parlerai de trucs intéressants plus tard, salut.

Posté par rosebeude à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Test urinaire et gueule de bois.

Nouveau commentaire